Dysplasie de la hanche chez le chien

La dysplasie de la hanche est une maladie articulaire qui frappe souvent les chiens de grande taille et de taille moyenne. Elle se traduit par une anomalie du développement des constituants de l’articulation. Un examen radiologique permet de constater que la tête fémorale ne s’emboîte pas parfaitement dans la cavité glénoïde insuffisamment développée.
Hund auf Baumstamm

Causes de la dysplasie de la hanche

Les causes de la dysplasie de la hanche sont multifactorielles, ce qui veut dire que différents facteurs influent sur sa survenue. Ces facteurs peuvent être une prédisposition génétique, une mauvaise alimentation ou encore une activité physique trop intense persistante. Quelques races de chiens sont plus touchées que d’autres, par exemple les dogues allemands, les bergers allemands et les retrievers. Même s’il existe une prédisposition génétique, il se peut que le chien n’ait pas de symptômes, mais la prédisposition peut être transmise à la descendance.

L’articulation de la hanche est composée d’une cavité (cavité glénoïde), de la tête de l'articulation (tête fémorale), de la capsule articulaire et du cartilage. La cavité de l’articulation dans laquelle s’emboîte la tête du fémur se trouve dans le bassin. Le cartilage articulaire qui recouvre l’os sert d’amortisseur qui assure la fluidité des mouvements. Les ligaments et les tendons ainsi que les muscles maintiennent l’assemblage formé par le bassin et le fémur et garantissent la mobilité.

Chez les chiens atteints de dysplasie de la hanche, la tête du fémur ne s’emboîte pas exactement dans la cavité glénoïde, ce qui conduit à une gêne locomotrice. Il s’ensuit une mauvaise répartition du poids permanente, qui finit par accélérer l’usure due à une érosion du cartilage articulaire.

Chez les races prédisposées, une croissance trop rapide des chiots peut également favoriser une dysplasie de la hanche. La dysplasie de la hanche est généralement causée par une alimentation inappropriée induisant une croissance trop rapide du chiot et des anomalies au niveau du développement du squelette. Le bon équilibre entre le calcium et le phosphore pendant la croissance joue à cet égard un rôle majeur, car ces deux minéraux sont déterminants pour la solidité des os. Un apport trop élevé peut fragiliser les os ; si l’apport est insuffisant, les os seront mous et instables. Il en résulte des troubles de la croissance.

Symptômes de la dysplasie de la hanche

Une malformation de la hanche est à l’origine d’une mauvaise répartition du poids persistante conduisant à une sollicitation excessive permanente du cartilage articulaire. Cette usure du cartilage est la cause de l’arthrose. Elle se manifeste au début par des changements dans la démarche du fait de la mobilité réduite de la hanche. Elle peut aussi se traduire par une oscillation du bassin. La douleur peut amener le chien à boiter pour se ménager, mais il peut aussi avoir des difficultés à se lever et à s’allonger. Il peut même arriver que le chien s’arrête souvent pendant une promenade ou qu’il s’assoie pour soulager ses articulations. Parfois, on peut entendre un craquement au niveau de la hanche lors de certains mouvements, et le fait de la toucher est douloureux pour l’animal.

Traitement de la dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche n’est pas curable. Le traitement peut seulement servir à améliorer la fonction de l’articulation et à soulager la douleur. Il appartient au vétérinaire de décider du traitement à mettre en place à l’aide des clichés radiographiques. Dans certains cas, une opération destinée à stabiliser la hanche peut être utile pour enrayer ou réduire l’usure. Cela dépend toutefois du degré de l’atteinte, de l’âge et de la constitution de l’animal. L’implantation d’une prothèse de hanche est possible, mais elle est plus complexe et implique plusieurs semaines de convalescence. Une physiothérapie est toujours possible comme traitement de soutien. Par exemple, des exercices sur un tapis de course sous l’eau peuvent permettre de renforcer les muscles en douceur, de préserver la mobilité et de réduire le poids.

Huile aux oméga-3 pour les articulations des chats et des chiens
Doppelherz pour animaux
Huile aux oméga-3 pour les articulations des chats et des chiens
Huile riche au bon goût
  • Contient des acides gras oméga-3 essentiels pour soutenir le métabolisme des articulations chez les chats et les chiens atteints d’ostéoarthrose
  • Contient de la poudre de moules aux orles verts naturelle et de l’harpagophytum (griffe du diable) 
  • La chondroïtine est un constituant naturel du cartilage articulaire
  • Complément alimentaire composé d’un mélange d’huiles de haute qualité.
     

Prévention de la dysplasie de la hanche

Pour les races de chiens de grande taille en particulier, les effets d’une croissance trop rapide des os chez les chiots doivent être contrebalancés par une alimentation adaptée tenant compte de l’âge, de la race et de l’activité. Pour ménager les articulations, les sollicitations trop importantes comme monter des escaliers ou sauter doivent être évitées pour les jeunes chiens. Les activités sportives doivent également être évitées pour les chiens malades. Une surcharge pondérale doit absolument être évitée, afin de ne pas malmener davantage les articulations. Les chiens atteints de dysplasie de la hanche devraient être exclus de la reproduction afin de ne pas transmettre cette malformation à leurs descendants.

Outre une alimentation adaptée à l’espèce, bonne pour la santé et équilibrée, le propriétaire peut prendre des mesures destinées à soulager les symptômes, afin d’améliorer la qualité de vie de son chien et de l’aider à retrouver le plaisir de bouger. Pour soutenir l’appareil locomoteur et les articulations, on peut donner à tout âge des compléments alimentaires spéciaux contenant des composants hautement dosés agissant sur les articulations comme des acides gras oméga-3, de la vitamine E, des moules aux orles verts, de la chondroïtine, de la griffe du diable et du collagène de type II natif.