Les articulations du chat – mobilité et soutien

Aucun autre animal ne ravit autant les humains que le chat avec ses mouvements gracieux et sa souplesse. Adroitement et apparemment sans difficulté, il saute en l’air aussi haut que cinq à six fois la longueur de son corps. En chute libre, il atterrit toujours élégamment sur ses quatre pattes car il est capable de tourner sur lui-même. Ces prouesses, il les doit à ses muscles puissants et à la souplesse de son appareil locomoteur.
Katze auf Wiese

Mais pourquoi le chat est-il aussi souple ? Cela tient au fait que ses vertèbres ne sont pas reliées de manière aussi rigide que chez l’homme ou même le chien. Mais les mouvements du chat résultent bien entendu de l’interaction parfaite des muscles et des nerfs, des os et des tendons, du tissu conjonctif et des ligaments. Les articulations jouent ici un rôle central, car comme jonctions mobiles entre deux os, elles amortissent les compressions et sont de ce fait exposées à des forces en partie importantes.

La clé de la santé des articulations est une croissance saine. L’alimentation des chatons doit être adaptée à leur âge et à leurs besoins. Car si l’appareil locomoteur est en bonne santé, le chat vivra longtemps et en bonne santé, plein de vitalité et de joie de vivre. L’appareil locomoteur est par excellence la charpente qui assure la mobilité et la stabilité du corps. Préserver sa santé est capitale pour la qualité de vie de votre chat.

Constituants élémentaires de l’appareil locomoteur

Si parfaites les articulations soient-elles, elles n’en sont pas moins des points faibles de l’appareil locomoteur du chat. Car une fois que l’âge, le surpoids ou des accidents les ont endommagées, elles ne peuvent plus se régénérer entièrement. Pour empêcher l’apparition de maladies articulaires ou pour atténuer leur évolution, il faudrait apporter au chat avec l’alimentation les constituants importants dont il a besoin pour le renforcement et le fonctionnement de son appareil locomoteur. Ces composants peuvent alors être transformés lors des processus métaboliques pour être incorporés aux os, aux tendons, aux ligaments et aux muscles ou utilisés pour ces processus.

Neuf chats de plus de 12 ans sur dix présentent des atteintes dégénératives des articulations. Ce chiffre est énorme et surprenant car souvent, les chats ne montrent pas qu’ils ont mal. Un tiers des chats plus jeunes souffre déjà de maladies articulaires chroniques.

Pour permettre au chat de se mouvoir sans souffrir et pour préserver la fluidité de ses mouvements, il est important d’entretenir les muscles, le cartilage et le tissu et de soutenir leur fonction en l’aidant à conserver une activité physique et en lui apportant des nutriments précieux dans son alimentation.

Structure des articulations du chat

Le squelette du chat est adapté à son mode de vie comme chasseur. Ses os sont légers et solides. Du reste, le chat a 40 os de plus que l’homme. La plupart de ces os se situent dans le crâne, la colonne vertébrale et la queue.

Les articulations du chat diffèrent de par leur structure et leur mobilité, mais les principaux constituants de chaque articulation sont en gros les mêmes.

Composition de la plupart des articulations du chat :

  • liquide articulaire (synovie)
  • cartilage articulaire
  • os
  • capsule articulaire

Une articulation est composée d’une tête et d’une cavité qui s’assemblent comme les pièces d’un puzzle. Elles sont recouvertes de cartilage articulaire qui sert d’ « amortisseur ». Le liquide articulaire (synovie) remplit la cavité (espace articulaire) et empêche les frictions. Il nourrit le cartilage articulaire et réduit le frottement dans l’articulation. La capsule articulaire est un tissu conjonctif rigide qui enveloppe l’articulation entière. Les muscles qui l’entourent assurent sa stabilité.

Au cours de la vie du chat, le cartilage se dégrade en raison de l’usure. Il peut cependant se régénérer naturellement grâce à une alimentation saine et une activité physique adaptée à l’espèce. Si l’articulation est normalement sollicitée et en bonne santé, la dégradation et la régénération sont en général à l’équilibre. Cet équilibre peut cependant être rompu par l’âge, l’obésité, des blessures ou une sollicitation excessive. Dans ce cas, une alimentation comprenant des composants hautement dosés comme des acides gras oméga-3, de la vitamine E, des moules aux orles verts, du cynorrhodon, de la chondroïtine et de la glucosamine peut contribuer à soutenir l’appareil locomoteur et les articulations.

Complexe articulations pour chats
Doppelherz pour animaux
Complexe articulations pour chats
Licks crémeux en sachets individuels
  • Soutien du métabolisme des articulations chez les chats atteints d’ostéoarthrose
  • Acides gras oméga-3, vitamine E, moules aux orles verts, cynorrhodon, glucosamine + chondroïtine
  • Un seul lick crémeux par jour
  • Sans sucre ajouté, sans colorants ni substances aromatiques
  • Bon pour la santé et goût agréable : formule testée par des vétérinaires !

Types d’articulation chez le chat

On distingue les types d’articulation selon le nombre d’os qui la composent. Les articulations peuvent être simples ou composées. Les articulations simples relient chacune deux os, tandis que les articulations composées en relient plus de deux (p. ex. l’articulation du coude).

On peut également distinguer les types d’articulation selon leur forme. On distingue : l’articulation sphéroïde, l’énarthrose, l’articulation ellipsoïde, l’articulation sellaire et l’articulation trochoïde.

On peut également différencier les articulations selon leurs fonctions : articulations à charnière, spiralées, en vis, à déclic et planes.

Pour terminer, on peut également distinguer les articulations rigides et les articulations incongruentes. Pour les articulations incongruentes, les surfaces des articulations ne s’ajustent pas exactement, de telle sorte que des patins de cartilage séparés sont nécessaires (p. ex. le ménisque dans l’articulation du genou). Dans les articulations rigides, les mouvements possibles sont limités par des ligaments très rigides (p. ex. dans l’articulation du carpe).

Vous voyez que les articulations et la mobilité constituent un thème très vaste et important pour votre chat. Nous vous souhaitons une agréable lecture – et à votre chat, une longue vie en bonne santé avec vous !